top of page
  • labulleagile

Ma petite entreprise ne connait pas la crise


Les plans budgétaires annuels, dont certains sont établis par simple reconduction moyennant un pourcentage, posent de nombreux problèmes.

Cette planification annuelle est en inadéquation croissante avec le rythme, la vitesse et l’incertitude du marché, des changements, des tendances ou des modes, …

Elle rend très difficile - ou avec de grandes conséquences - les changements de plan en cours d’année, ce qui empêche fréquemment de saisir les opportunités qui apparaissent.

Régulièrement, elle incite à des comportements absurdes pour protéger des budgets (si durement acquis) ou justifier leur maintien d’une année sur l’autre.


Des pistes pour sortir de ce schéma?

Privilégier une approche du travail par produit - ou mieux, par flux de valeur - plutôt que par projet. Adopter des cycles plus courts de planification budgétaire (par exemple tous les 3 mois). Affirmer la vision et la stratégie et rester très souple sur la tactique. Ces changements sont souvent difficiles et longs car ils remettent en question des processus structurels (financement du travail, comptabilité, …) de l’organisation.


303 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Bingo!

Post: Blog2 Post
bottom of page