• labulleagile

Les nouveaux maux


De nombreuses entreprises tentent de mettre les produits au centre de leur organisation.

Mais cesser de gérer le travail selon des projets demande bien plus qu'une simple redéfinition du vocabulaire courant. Le changement nécessaire est profond, et il entre souvent en friction avec des processus structurels (généralement moins visibles) de l’organisation; financement du travail, comptabilité (capex vs. opex), gestion des équipes, RH,... Bref, on change le langage mais pas le logiciel de l’entreprise! Pire, ces nouveaux mots imposés deviennent de vrais “buzzwords”, induisant confusion et perte de sens.

L’organisation devrait chercher à faire des vrais petits pas, pour apprendre à construire des équipes stables, et disposant des compétences requises. Pour apprendre à éliminer progressivement les dépendances et les besoins de coordination. Pour apprendre à tester de nouveaux modes de financement du travail, à piloter avec du contexte moins que du contrôle, à simplifier la gestion des ressources, … Et cela, en cherchant à réunir certaines conditions nécessaires au succès comme par exemple: un premier (petit) produit, un leader ayant suffisamment d’autorité sur son domaine, un partenaire business de confiance et ouvert d’esprit, …

238 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Bingo!